Les coulisses du photographe


Voici un article pour les courageux (c’est long) qui permettra de répondre à des questions qui reviennent assez souvent suite à une séance photo, et il y en a :-).
Est-ce que mon travail est terminé après une séance? non il ne fait que commencer, ou presque.
Est-ce que toute les photos sont bonnes? Oula non loin de là 🙂
Sur 500 photos tu n’en gardes que 30? Hé oui … je vous invite à lire la suite pour comprendre un peu mieux tout ça.

Prise de contact & Rendez vous

Vous avez besoin d’un photographe et on vous a parlé de moi, ou vous êtes tombé sur mon travail qui vous a plu, et vous avez décidé de prendre rendez vous avec moi, très bien, allons-y, je vais tout vous expliquer. Nous discutons donc de vos attentes, comment la séance va se passer, et on aborde également la question des tarifs sans trop savoir exactement tout ce qui se cache derrière celui-ci, on va éclaircir tout cela un peu plus loin. Généralement avant votre séance et en fonction de vos attentes, je fais des recherches sur internet pour m’inspirer, peut-être essayer des nouvelles choses.

Jour J : la séance photo

C’est le jour J, un peu d’appréhension ou pas, cela dépend des personnes. Mais ne vous inquiétez pas je suis là pour vous mettre dans le bain. On commence par discuter un peu, je vous explique comment va se passer la séance, je vous guide tout au long de la celle-ci, et je fais beaauuuuucoup de photos :). Chouette, vous êtes sûr(e) d’en avoir des bonnes comme ça. Arrive la fin de la séance et c’était plutôt sympa. On s’échange quelques mot et je vous dis ….

Bye bye, je te recontacterai quand les photos seront prêtes …. mais en attendant, que se passe t-il ?

Déchargement

Là, je vous explique même pas le stress que l’on a, nous photographes. Nous venons de passer un moment ensemble (imaginez pour un mariage) et tous vos souvenirs sont dans nos minuscules cartes mémoire qu’il ne faut ni perdre, ni abîmer, ni effacer par mégarde … bref un poids immense sur nos épaules. Alors dans mon cas, la première chose que je fais généralement en rentrant, c’est de décharger les photos sur mon ordinateur, comme ça j’ai une sauvegarde des photos en cas de soucis. Le temps d’aller sur l’ordi, de configurer tout ça et … ouf ça va mieux, les photos sont copiées et prêtes pour la suite.

Tris

C’est la partie que j’aime le moins : le tri. Comme vous, je suis pressé de voir le résultat final, seulement il faut bien commencer par quelque chose.

Tout d’abord cela ne sert à rien de garder les photos floues, les photos avec des mauvais réglages, les photos tests … vous pensiez que 99% des mes photos étaient bonnes? Désolé pour le mythe qui s’effondre, c’est loin d’être le cas 🙂 . Ceci est simplement dû au fait qu’à chaque lieu, les réglages changent donc il faut prendre le temps de trouver les bons … Ensuite il faut composer avec l’instant présent donc comme je ne suis pas une machine, j’essaye de faire au plus vite et de m’adapter à toutes les situations. Un moment émotif et naturel n’est pas facile à capturer, donc il y a des ratés donc en général je mitraille pour être sûr. Je vous fais grâce des flashs qui ne se déclenchent pas quand il y en a, des changements intempestifs de lumière dûs aux nuages, des obstacles à éviter quand il y a du monde …

Je fais ensuite un deuxième tri pour supprimer les photos en double quand je déclenche trop souvent, celles où vous fermez les yeux pile poil pendant la photo ;-), celles où vous faites des grimaces quand j’essaye de vous faire rire, et enfin celles qui ne me plaisent simplement pas. Pour cette dernière raison je vais m’expliquer un peu plus. En tant que photographe, et surtout artiste ne l’oublions pas, je souhaite pouvoir être fier de ce que je montre et c’est primordial car je possède un style et des valeurs qui me sont propres, comme tout photographe. Il est donc indispensable que les photos me plaisent avant de vous les montrer. Après tout qui à envie de montrer une de ses créations qu’il considère ratée?

Traitement / retouches

Après avoir écarté 80 % de mes photos (tant que ça? he oui, si ce n’est pas plus …), c’est là que cela devient intéressant pour moi puisque je vais me concentrer sur les photos que je considère réussies.

Tout d’abord je tiens à rectifier une idée reçue sur les photographes. Quand on parle de retouches, il ne s’agit généralement (cela dépend des cas) pas vraiment de retouches mais plutôt de développement. Si vous préférez, c’est l’équivalent de ce que l’on faisait avec les pellicules avant les appareils photos numériques.

Donc lorsque je « retouche » vos photos,  il s’agit principalement de réglages de luminosité, de couleurs, de recadrage … Cela n’exclue pas quelques petites retouches à proprement parler par-ci par-là. Par exemple un bouton qui a décidé de se pointer le jour J ou des poussières ou petits objets non désirables. Par contre, en aucun cas je ne me permettrais de modifier votre silhouette ou de supprimer des éléments (grains de beauté, cicatrices …) qui font partie de vous, c’est votre corps et je ne me donne pas le droit de le dénaturer.
D’autre retouches peuvent concerner des points plus précis, comme des rougeurs de peau dues au froid, des ombrages trop marqués dus à une lumière non optimale, …

Rendu

Lorsque la sélection finale est traitée, il ne me reste plus qu’à préparer vos photos pour vous les livrer (en ligne / clé usb / tirages) et c’est là que vous voyez le résultat.

Conclusion

Si vous êtes arrivé jusqu’à la fin de cet article, félicitation et merci ! Vous savez maintenant ce qu’il se passe dans mes coulisses et qui n’est pas forcément connu par les personnes qui ne sont pas du métier.
Je tenais à écrire cet article dans un premier temps pour une prise de conscience du travail que représente une séance photographique, mais aussi parce que vous êtes en droit de savoir ce qui se cache derrière mes tarifs.
J’espère que cet article vous a plu. Si vous vous posez d’autres questions, n’hésitez pas à me les poser et je mettrai l’article à jour afin que l’information soit partagée.

A bientôt !

Vous aussi, osez une experience